New books on Congo Basin hydrology research embody AGU’s strategic goals

By:

By Ligia Pérez-Cruz, Chair, AGU Global Engagement Committee and Carol Frost, Chair, AGU Publications Committee

Note: Please scroll down to read a version of this article in French. / Veuillez faire défiler vers le bas pour lire une version de cet article en français.

AGU announces a pair of books produced through an impressive, global collaboration that exemplifies the values in AGU’s strategic plan to create a thriving, sustainable and equitable future supported by scientific discovery, innovation and action.

In February, AGU and Wiley published a pair of volumes: Congo Basin Hydrology, Climate, and Biogeochemistry: A Foundation for the Future in English, and Hydrologie, climat et biogéochimie du bassin du Congo : une base pour l’avenir in French. The ebook versions in both languages are now available for free until 14 April.

These books grew out of a collaboration that began six years ago when a group of researchers worked together to address the deficiency of research on the Congo Basin. The Congo is the largest tropical rainforest globally, and is an essential water source, with the second‐largest river basin in the world after the Amazon. Its water, climate, and river passages are crucial for millions of people living in the region. But, despite its size and importance, the Congo Basin has received less attention and research then the Amazon.

The researchers aimed to create a roadmap to boost hydrologic research in the Congo basin. In 2016, they published “Opportunities for hydrologic research in the Congo Basin” in Reviews of Geophysics. AGU and the hydrological community developed an AGU Chapman Conference, held in 2018 in Washington, D.C.

The meeting attendees discussed six scientific hypotheses concerning the Congo basin based on changes in precipitation, relationships between rainfall and runoff, wetland water balances, carbon fluxes, forest and land cover changes, and water resources. To overcome the economic and language barriers that are inherent in sub-Saharan Africa, funding groups provided partial to full support for more than 70% of the 85 Chapman Conference attendees, including 25 researchers from the Congo Basin and nearby countries. (Some of this important work continues in the next collaboration, when researchers will convene for the AGU Chapman Conference on Climate and Health for Africa 22-25 May 2023 in Washington, D.C.)

AGU invited the 2018 Chapman conference conveners to collate all the latest research and insights into a book, which will serve as a crucial resource for the science community, policymakers and others in the Congo Basin region involved in natural resource management.

The publication of the research in both English and French versions – and the collaboration that enabled it — embodies the goals of AGU’s strategic plan to catalyze discovery and solutions to scientific and societal challenges, promote and exemplify an inclusive scientific culture, and partner broadly to effectively address scientific and societal challenges.

The AGU community knows that our science and our society is stronger when it is collaborative and inclusive, and the only way we are going to address major issues, like climate change, is by working together and having everyone at the table. 

The publication of these books brought together partners from around the globe—including a significant number of regional stakeholders—to address the challenges of hydrological research in this region. Congo Basin Hydrology, Climate, and Biogeochemistry includes research by 40 scientists located in sub-Saharan Africa in collaboration with researchers across Europe and the Americas.

In our ongoing efforts to pursue an inclusive scientific culture, AGU is also proud to produce its first book in French, one of the official languages used in the Congo basin region. This is a practice that’s been adopted throughout this partnership: the 2016 Reviews of Geophysics paper was translated and published in French; and the 2018 Chapman invited posters as well as presentations in English or French, with live translation provided through headsets.

These books represent more than just publication of new research, but also a step forward in AGU’s strategic goals. The books serve as an inspiration for new collaborations across the Earth and space sciences. Through these other efforts we will truly begin to create the global scientific community we all are working towards. 

  • Enjoy free access to both the English and French digital versions of these books through the Wiley Online Library between 14 March and 14 April. Both the print and ebook versions will continue to be available from Wiley and other third-party sellers; as always, AGU members receive a 35% discount on all books purchased via Wiley.com.
  • Institutions may qualify for free or low-cost access through This initiative, in which AGU participates through its publishing partner Wiley, provides institutions in lower income countries with online access to academic and professional peer-reviewed content.
  • Watch a video about the book featuring one of the book’s authors. 
  • For inquiries about this book or the AGU books program in general please contact [email protected]

***

L’AGU annonce la publication de deux livres issus d’une impressionnante collaboration mondiale qui illustre les valeurs du plan stratégique de l’AGU visant à créer un avenir prospère, durable et équitable soutenu par la découverte, l’innovation et l’action scientifiques.

En février, l’AGU et Wiley ont publié une paire de volumes : Congo Basin Hydrology, Climate, and Biogeochemistry : A Foundation for the Future en anglais, et Hydrologie, climat et biogéochimie du bassin du Congo : une base pour l’avenir en français. Les versions livres électroniques dans les deux langues sont maintenant disponibles gratuitement jusqu’au 14 avril.

Ces livres sont le fruit d’une collaboration qui a débuté il y a six ans, lorsqu’un groupe de chercheurs a travaillé ensemble pour combler les lacunes de la recherche sur le bassin du Congo. Le Congo est la plus grande forêt tropicale humide du monde, et il constitue une source d’eau essentielle, avec le deuxième plus grand bassin fluvial du monde après l’Amazone. Son eau, son climat et ses passages fluviaux sont cruciaux pour des millions de personnes vivant dans la région. Mais, malgré sa taille et son importance, le bassin du Congo a reçu moins d’attention et de recherches que l’Amazone.

Les chercheurs avaient pour objectif de créer une feuille de route pour dynamiser la recherche hydrologique dans le bassin du Congo. En 2016, ils ont publié Opportunités pour la recherche hydrologique dans le bassin du Congo dans Reviews of Geophysics. L’AGU et la communauté hydrologique ont élaboré une conférence Chapman de l’AGU, qui s’est tenue en 2018 à Washington.

Les plateformes de rencontre ont discuté de six hypothèses scientifiques concernant le bassin du Congo, basées sur les changements de précipitations, les relations entre les précipitations et le ruissellement, les bilans hydriques des zones humides, les flux de carbone, les changements de forêt et de couverture terrestre, et les ressources en eau. Pour surmonter les barrières économiques et linguistiques inhérentes à l’Afrique subsaharienne, les groupes de financement ont apporté un soutien partiel ou total à plus de 70 % des 85 participants à la conférence Chapman, dont 25 chercheurs du bassin du Congo et des pays voisins. (Certains de ces travaux importants se poursuivent dans le cadre de la prochaine collaboration, lorsque les chercheurs se réuniront pour la conférence Chapman de l’AGU sur le climat et la santé en Afrique, du 22 au 25 mai 2023, à Washington).

L’AGU a invité les organisateurs de la conférence Chapman 2018 à rassembler toutes les dernières recherches et idées dans un livre, qui servira de ressource essentielle pour la communauté scientifique, les décideurs politiques et les autres personnes de la région du bassin du Congo impliquées dans la gestion des ressources naturelles.

La publication de la recherche en versions anglaise et française – et la collaboration qui l’a rendue possible – incarne les objectifs du plan stratégique de l’AGU visant à catalyser la découverte et les solutions aux défis scientifiques et sociétaux, à promouvoir et à illustrer une culture scientifique inclusive, et à établir des partenariats étendus pour relever efficacement les défis scientifiques et sociétaux.

La communauté de l’AGU sait que notre science et notre société sont plus fortes lorsqu’elles sont collaboratives et inclusives, et que la seule façon de s’attaquer à des problèmes majeurs, comme le changement climatique, est de travailler ensemble et de rassembler tout le monde à la même table.

La publication de ces ouvrages a réuni des partenaires du monde entier, dont un nombre important de parties prenantes régionales, pour relever les défis de la recherche hydrologique dans cette région. Hydrologie, climat et biogéochimie du bassin du Congo comprend les recherches de 40 scientifiques situés en Afrique subsaharienne en collaboration avec des chercheurs d’Europe et d’Amérique.

Dans le cadre de nos efforts continus pour poursuivre une culture scientifique inclusive, l’AGU est également fière de produire son premier livre en français, l’une des langues officielles utilisées dans la région du bassin du Congo. C’est une pratique qui a été adoptée tout au long de ce partenariat : l’article des Reviews of Geophysics de 2016 a été traduit et publié en français ; et la conférence Chapman de 2018 a invité des posters ainsi que des présentations en anglais ou en français, avec une traduction en direct via écouteurs.

Ces livres représentent plus que la simple publication de nouvelles recherches, mais aussi un pas en avant dans les objectifs stratégiques de l’AGU. Les livres servent d’inspiration pour de nouvelles collaborations à travers les sciences de la Terre et de l’espace. Grâce à ces autres efforts, nous commencerons véritablement à créer la communauté scientifique mondiale à laquelle nous œuvrons tous.

  • Profitez d’un accès gratuit aux versions numériques anglaises et françaises de ces livres sur la bibliothèque en ligne de Wiley entre le 14 mars et le 14 avril. Les versions imprimées et électroniques continueront d’être disponibles auprès de Wiley et d’autres vendeurs tiers ; comme toujours, les membres de l’AGU bénéficient d’une remise de 35 % sur tous les livres chez Wiley.com.
  • Les institutions peuvent bénéficier d’un accès gratuit ou à faible coût par le biais de Research4Life. Cette initiative, à laquelle l’AGU participe par le biais de son partenaire d’édition Wiley, fournit aux institutions des pays à faible revenu un accès en ligne au contenu universitaire et professionnel évalué par les pairs. 
  • Regardez une vidéo sur le livre mettant en vedette l’un des auteurs du livre.
  • Pour toute question concernant ce livre ou le programme de livres de l’AGU en général, veuillez contacter [email protected].

Related Posts



There are no comments

Add yours